Wheelchair.ch
Le site qui «en dit plus»
 
Avion… Nous tout prÉvu !
ou
Comment voyager par les airs… L'air de rien
AÉroportsCompagnies d'aviation & Agences de voyage pour les voyageurs handicapés
ATTENTION : Il est toujours prudent de prendre contact avant de se déplacer!
Ces informations ont peut-être été mises-à-jour !
N'hésitez pas à signaler les modifications...
Les prochains visiteurs vous en remercient aussi.
Faire un don / Donate Navigation dans les rubriques :
Actualités - Informations & Expériences
Association & Réglements
Gare et Quais de Navigation
Transports publics Compagnies de Cars & Bus Taxi et Location auto
Avions Trains Aéroports suisses
Moyens individuels, auto personnel & Camping Cars
Ceux que disent les Lois et les Législations pour votre défense
 >>>>> Quelques règles de base et recommandations avant de partir
Voyages Contact Liens utiles
Fondation SEREI : Agence de voyage avec offre pour personnes handicapées de Suisse romande
Handi.... cap Vacances
Base de données Mobility International Suisse
Fondation Avec
Reduced Mobility Rights
 
«Voyager en avion avec un Swiss-Trac» (document .pdf) de l'Association Suisse des Paraplégiques - SPV

Droits des passagers handicapés ou à mobilité réduite :

Les personnes handicapées ou à mobilité réduite voyageant par avion bénéficient dorénavant en Suisse des mêmes droits que dans l'Union européenne (page officielle de la Confédération)
Règlement du Parlement européen et du Conseil concernant les droits des personnes handicapées et des personnes à mobilité réduite lorsqu'elles font des voyages aériens :
Attention : Prendre connaissance des consignes de sécurité de l'aviation bien que celles-ci s'appliquent rarement aux personnes handicapées, nécessitant du matériel médical d'accompagnement …
Pour en savoir plus consulter également la page d'Égalité Handicap

Droits des passagers: les refus injustifiés «restent un problème» pour les passagers aériens handicapés selon la Commission

Les principaux problèmes abordés sont les suivants :
  1. la notification préalable: la Commission souligne l'importance de cette démarche dans ses orientations. En effet, les personnes handicapées ou à mobilité réduite nécessitant une assistance particulière doivent en informer le transporteur ou l'exploitant aéroportuaire au moins 48 heures avant la date de départ prévue afin de laisser aux prestataires de services le temps de s'organiser.
  2. les refus injustifiés: les refus d'embarquement ou les exigences abusives, telles que l'obligation de présenter un certificat médical ou de voyager avec un accompagnateur, sont monnaie courante.
    • s'agissant des certificats médicaux: la Commission précise qu'aucun certificat ne peut normalement être exigé d'un passager dont le handicap est stable (non-voyants ou personnes en fauteuil roulant, par exemple);
    • s'agissant des accompagnateurs: la Commission indique qu'une personne autonome ne doit être accompagnée que si des raisons de sécurité particulières l'imposent; dans ce cas, le voyageur doit en avoir été informé.
  3. Matériel médical et équipement de mobilité
    • Équipement de mobilité: les orientations de la Commission indiquent que les voyageurs handicapés ou à mobilité réduite peuvent emporter gratuitement deux pièces d'équipement de mobilité. Le voyageur qui se déplace en fauteuil roulant électrique est tenu d'en informer le transporteur au moins 48 heures à l'avance. Les chiens guides ou d'assistance reconnus peuvent voyager en cabine à condition d'avoir été signalés suffisamment à l'avance. Dans tous les cas, le matériel sportif qui n'entre pas dans la catégorie des équipements de mobilité est soumis aux règles générales du transporteur en matière de bagages.
    • Transport d'oxygène: le voyageur qui doit absolument utiliser de l'oxygène pendant le vol doit en informer au préalable la compagnie aérienne. La Commission précise que c'est au transporteur de décider si un passager peut emporter son propre approvisionnement en oxygène et que rien ne l'oblige à le lui fournir. Il doit en revanche en informer clairement le voyageur.

Droits des passagers: ce que les passagers à mobilité réduite doivent savoir lorsqu'ils voyagent en avion

Les droits consacrés par le règlement de l'UE sont les suivants :
  • le droit à la non-discrimination lors de la réservation d'un vol ou de l'achat d'un billet d'avion;
  • le droit de voyager sur un pied d'égalité avec les autres passagers;
  • le droit d'être informé des règles de sécurité appliquées par les transporteurs aériens;
  • le droit à une assistance gratuite dans les aéroports et à bord des avions;
  • le droit de transporter gratuitement deux pièces d'équipement de mobilité.
Tout en rappelant que l'assistance concerne avant tout des passagers handicapés et des passagers âgés, la Commission indique que d'autres personnes vulnérables, à la mobilité réduite, peuvent avoir besoin d'une assistance dans certains cas.

La Commission souligne que si les demandes d'assistance doivent être proportionnées et adaptées aux besoins spécifiques des passagers, l'assistance ne doit en revanche faire l'objet d'aucune restriction injustifiée.

Cela étant, il convient de noter que la mobilité d'un passager pourrait être considérée comme réduite à l'aéroport (par exemple, dans les aéroports où les distances sont très longues ou dans les zones de correspondance), mais pas à bord de l'avion; dans ce cas, l'assistance n'est obligatoire qu'à l'intérieur de l'aéroport.
Quelques règles de base et recommandations avant de partir
Avant tout voyage, il faut veiller au points suivants :
  • Bien planifier le voyage en prenant en compte toutes les éventualités ainsi que le détail des accessibilités des lieux qu'on aimerait visiter
  • Penser à prendre toutes les assurances nécessaires (notamment vol, maladie, accident, rapatriement d'urgence ou protection juridique)
  • Bien signaler son handicap à tous les intermédiaires (avions, navettes, trains, lieux de séjour, guides…) et si possible en avoir toujours des confirmations écrites
  • Penser au régime alimentaire sur place et aux éventuels allergies ou problèmes que cela peut créer si la nourriture locale est inmangeable ou inconvenablement stérilisées. Prévoir si nécessaire des alternatives
  • Prendre avec soi et en quantité suffisante tous les médicaments ou ustensiles médicaux nécessaires.
    Penser également aux éventuels problèmes sanitaires et alimentaires ou comment se procurer des médicaments sur place en cas de nécessité.
  • Prendre avec soi une liste de mots et expressions locales utiles ou vérifier que tous les intervenants sur place pourront vous comprendre en cas de besoin
  • Toujours prévoir des plan B en cas de malaises, de problèmes alimentaires, d'accidents, de problèmes de santé, de problème d'argent ou autres
Le facteur chance a certes aussi son rôle à jouer. Mais c'est souvent à ce prix, en préparant bien son déplacement avant le voyage qu'on peut le mieux en profiter librement et l'esprit tranquille.
Lire également : Dossier Reduce Mobility

Comme le montre bien ce reportage de USA Today, les compagnies aériennes sont souvent peu soigneuses avec le matériel à bord. Et même si, en cas d'incident, elles doivent rembourser / remplacer le fauteuil roulant, le déambulateur ou tout autre matériel perdu ou abîmé, de telles situations sont toujours la source de soucis, de stress, de procédures, de contestations, de problèmes en tout genre voire de malaises.
Pensez à bien sécuriser, consolider et étiqueter vos objets personnels.
N'oubliez pas non plus de prendre sur vous, des copies des justificatifs importants et les médicaments de première nécessité pour éviter autant que possible les ennuis ou répondre aux demandes officielles des services aéroportuaires, au cas où.
Ne prenez pas les documents originaux pour ne pas risquer de les perdre, mais des copies.


Informations et Expériences : Le désert des airs

Bluebotics… Un écran tactile monté sur un robot-aspiateur pour faire le ménage à l'Aéroport de Genève ?

Si sur le papier l'idée de ce robot entrée en service courant 2012 peut sembler intéressante, qu'en est-il dans la réalité ?
Robot Bluebotics à l'Aéroport de Genève

Expérience faite, ce robot peut, dans certains cas, renter en contact avec les voyageurs, en particulier quand ceux-ci sont en mouvement. La faute, selon un technicien présent sur place au stand d'information, au fait que ce robot ne dispose d'aucun capteur au-dessus de son socle. Cela revient à dire que ce robot ce comporte comme un robot-aspirateur et ne détecte les objets au sols, pour autant que ceux-ci soient volumineux ou fixes ! Est-ce à dire que ce robot n'est rien d'autre qu'un robot-aspirateur surmonté d'un écran tactile qui le rend interactif ?

Dans le cas de personnes aveugles ou malvoyantes ou dans le cas de personnes en fauteuil, comment se comporterait alors le robot ?
Quand les premiers se dirigent vers ce robot relativement silencieux sans aucune conscience que celui-ci se trouvent sur leur chemin, le choc est-il évitable ? On peut craindre que non…
La personne à mobilité réduite peut par contre, en s'immobilisant éviter le robot qui, plutôt lent, va finir par détecter leur présence. Ou alors de dévier leur chemin, l'utilisation de l'écran sera de toute façon bien difficile pour elle car les points à toucher sur l'écran sont souvent en hauteur !

N'aurait-il alors pas été préférable que ce robot-gadget fasse des bip-bip distinctif pour marquer sa présence, même pour les non-voyants, ainsi que de disposer de double-commandes pour permettre son utilisation par les personnes de courte taille ou en fauteuil roulant ?

IndiGo Airlines, dans la bonne direction

À la suite d'une plainte déposée pour mauvais traitement en décembre 2013, la compagnie aérienne indienne à bas coûts a décidé de revoir toute sa politique de prise en charge des voyageurs à mobilité réduite.

Ainsi, la compagnie qui appliquait des frais d'assistance pour les voyageurs en fauteuil roulant - $44 à Dubaï ou encore $77 à Muscat -, impliquant la responsabilité de la surcharge aux aéroports eux-mêmes, est entrée en discution afin de se mettre en conformité avec l'autorité indienne DGCA (India Civil Aviation Authority) qui prône la gratuité.

De plus, puisque la règlementation internationale exige que le nombre de passagers handicapés soit inférieur ou égal au nombre de passagers valides aptes à leur porter assistance en cas de danger et que par ailleurs, la compagnie limite, pour des questions de sécurité, à 4 le nombre de passagers lourdement handicapés par vol, elle va dorénavant veiller à donner une formation toute particulière à ses employés afin qu'en vol, ceux-ci puissent aussi apporter leur expertise.
(source : Reduced Mobility Rights)

De plus, la compagnie indienne à bas coût promet la mise en place de plates-formes mobiles là où des rampes d'accès ne sont pas disponibles pout les voyageurs handicapés.

(source : Reduced Mobility Rights)

Un problème de poids dans un avion de plusieurs tonnes ?

Kevin Chenais, âgé de 22 ans et souffrant dérèglement hormonal avec comme conséquence un gros excès de poids, 230 Kg, s'est vu refusé l'embarquement sur British Airways ou le paquebot Queen Mary. Il a tout de même finit par pouvoir rallier New-York à Londres avec ses parents dans un avion de la compagnie Virgin.
(source : FranceTV InfoTF1 NewsMetroNews)

Boieng 777X, l'avion le plus accessible au monde ?

Le Boieng 777X ou B777X, le dernier né de la famille des Triples 7, est attendu aux alentours de 2016-2017. Il est nommé "l'avion le plus accessible" par les uns alors que Business Traveller ou les lecteurs de Premiere Traveller Magazine l'ont déjà élu merilleur avion de ligne plusieurs fois en 2012.
Il faut aussi prendre en considération que ces deux prix sont décernés par des usagers américains voyageant essentiellement sur sol américain et très attachés aux produits américains dont Boeing. Est-ce que ceci explique cela à lui tout seul ou y a-t-il un véritable plus dans cet avion par rapport aux autres et principalement aux Airbus ?
(source : Reduced Mobility RightsWikipedia - Histoire des avions Boeing 777SMHBoeing 777)

US Airways amendé pour non-respect des voyageurs handicapés

Le département américain des transport, US Department of Transportation, a infligé une amende de 1.2 million de dollars à la ciompagnie aérienne US Airways pour ne pas avoir offert une assistance convenable à plusieurs reprises et contrevenu de fait au Air Carrier Access Act.
Ainsi peut-on lire le cas d'Albert Rizzi qui a été reconduit hors du US Airways Vol 4384 à cause d'un différent à propos de son chien guide Doxy ayant conduit à des échanges verbaux mouvementés.
En cause, le chien s'était naturellement couché sous le siège passager de son maître alors que l'intendance aurait voulu le savoir plutôt sous un autre siège.
(source : The ConsumeristReduce Mobility Rights)

Delta Airlines l'aurait forcé à ramper plutôt que de lui fournir un fauteuil roulant

Un passager américain intente une procédure de plainte contre la compagnie Delta le 23 juillet 2013 à qui il reproche de ne pas lui avoir fournit l'assistance nécessaire.

Les faits remontent à l'année précédente, à juillet 2012. D. Baraka Kanaan, souffrant d'une paralysie spinale depuis son accident de voiture en l'an 2000, aurait averti la compagnie des semaines à l'avance afin de disposer d'une assistance pour accéder à son siège d'avion. Si au téléphone la compagnie aurait été compréhensive, une fois sur place, en arrivant à l'aéroport de Maui (Hawaii), on lui aurait fait comprendre qu'il était tout simplement impossible de disposer d'un ascenseur ou que quelqu'un quitte son poste pour venir l'épauler.
En conséquence, ce jeune homme de 40 ans a dû franchir le tarmac en se traînant par terre et monter les marches en se rampant jusqu'à son siège.
Pour son voyage de retour, à l'aéroport de Nantucket (Massachusetts), il en aurait été de même, bien que cette fois-ci une hôtesse lui aurait proposé une feuille de carton afin de mieux protéger ses habits.

Après s'être plaint à la compagnie, M. Kanaan dit que celle-ci lui aurait proposé 100 dollars et 25'000 miles à titre de dédommagement.

Cela a été vécu de façon d'autant plus humiliante que, selon M. Kanan, il a avait un ascenseur non utilisé à quelques mètres de là, apartenant à la compagnie JetBlue et qui aurait très bien pu servir ici.

Il est à rappeler qu'en vertu du Air Carrier Access Act (ACAA) américain, tous les aéroports et transporteurs avec plus de 31 passagers sont tenus de fournir tout l'assistance nécessaire aux personnes souffrant de handicap, en le mettant à disposition des rampes, ascenseurs mécaniques ou tout autres moyens utiles losqu'il n'est pas possible de disposer des passerelles et installations conventionnelles.
(sources : Cape Cod TimesStuff NewZealandeTurboNewsWCVB, New York DailyNewsTravelers TodayNews Australie)

À cause de dix marches, une fille handicapée se voit rejetée du vol Paris-La Réunion

Juliette Laborie, une jeune fille originaire de Basse-Goulaine, en partance avec son père pour La Réunion, aurait bien voulu prendre l'avion Corsair du 7 juillet 2013.

Mais, polyhandicapée de naissance, la jeune fille doit maintenir une position à 130° depuis une opération médicale faite en 2007. Mais voilà, classe « Grand Large » se situe au premier étage, ce qui nécessite de monter dix marches. Et bien que le père se soit proposé pour porter sa fille, cela a été formellement refusé par le commandant de bord, invoquant des questions de "sécurité".

Elle a bon dos pour faire tout et n'importe quoi, la sécurité… une fois de plus !
(sources : Ouest FranceMaville Nantes.
Une voix qui résonne, association de Juliette Laborie)

Norwegian, une compagnie à bas coût mais grand intérêt pour les personnes handicapées

Élue meilleures compagnie européenne à bas coût pour 2013 par SkyTrax World Airline Awards, la compagnie norvégienne Norwegian Air Shuttle offre l'enregistrement rapide sur tous ses appareils modèle 737-800.

Et selon les dires du porte parole de la compagnie, la restriction appliquée est ici de "4 personnes à mobilité réduite et non accompagnées par membre d'équipage au maximum", soit au total 16 personnes handicapées à mobilité réduite voyageant seules par vol. "près de 20'000 clients nécessitant des besoins spécifiques ont voyagé sur ces vols en 2012"
À titre de comparaison, la compagnie allemande GermanWings n'accepte que 5 personnes à mobilité réduite par vol.

Les personnes handicapées voyageant seules avec la Norwegian, troisième compagnie européenne à bas coût en terme de fréquentation, doivent toutefois pouvoir :
  • attacher et défaire leur ceinture de sécurité.
  • sortir et attacher leur veste de sécurité ou leur masque à oxygène.
  • atteindre une sortie de sécurité.
  • comprendre les instructions de sécurité données en vol. Indifféremment, que ce soit les consignes orales ou les indications visuelles.
Autant dire que pour pouvoir faire partie du nombre, il faut vraiment que la perte de mobilité soit légère, voire très légère ! Ou que le handicap souffert soit une surdité, totale ou partielle, uniquement.

Les avions de ligne 737-800 n'emparquent que 5 fauteuils électriques au maximum par vol. Cette limite descend encore à 2 unités seulement sur les avions modèle 737-300. La dimension maximale admise pour ces fauteuils électriques doit être alors de 140 cm en longueur, 114 cm en largeur et 85 cm en hauteur pour un poids total ne dépassant pas les 200 kg.
Les fauteuils élextriques sont pris en charge gratuitement.

Les vols Norwegian Air Shuttle accepte également gratuitement les chiens-guide pour malvoyants, sauf pour les vols reliant les Royaumes Unis où la lesgislation de l'Animal Health and Veterinary Laboratories Agency – AHVLA interdit de faire rentrer des animaux dans les pays.

Par ailleurs, si le site Internet de la compagnie dispose d'un accès direct "Special Assistance" directement sur la page d'accueil, les voyageurs handicapés norvégien doivent, quant à eux, ouvrir le "Customer Services" (service à la clientèle) afin d'activer toute demande d'assistance.

Aussi étonnant que cela paraisse, ça reste toutefois moins dérangeant pour par exemple pour le site des vols à petits prix jet2 où, pour profiter d'une assistance, il faut se rendre sur la page dédiée aux questions, mais presque aussi bien que pour Easyjet qui offrent un accès direct "Special Assistance" pour tous directement sur la page d'accueil.
(traduction libre. Source : Reduce Mobility)

RyanAir améliore ses services pour passagers handicapés

Souvent critiquée pour ses services vis-à-vis des personnes handicapées, la compagnie semble vouloir tout remettre à plat et revoir les pratiques tels que connus par le passé.

Dorénavant, les passagers à mobilité réduite se verront réserver des sièges sur les rangées 26/27 des avions, qui en comportent 32, pour éviter toute confusion ou désagrément. La pratique de bloquer des places pour les personnes handicapées n'est pas une nouveauté en soi mais un pas en avant pour la compagnie qui jusqu'ici n'avait guère pris de dispositions pour ces passagers sensibles.

Mais la grande nouveauté reste la décision de permettre l'embarquement de plus de passagers handicapés par avion et jusqu'à hauteur de 50% du total de voyageurs embarqués. La limite est toutefois réduite à quatre dans le cas de passagers souffrant d'une perte de mobilité totale.

“The limit of four passengers with reduced mobility per flight applies only to those passengers that are immobile. All other passengers with disabilities cannot exceed 50% of the total of able bodied passengers booked on the required flight”, selon les dires du responsable de la communication de la compagnie.

Ceci distingue RyanAir d'autres compagnies à bas coût comme par exemple la compagnie allemande AirBerlin qui impose toujours une limitation drastique à deux passagers handicapés par avion, invoquant pour cela des raisons de sécurité aérienne.

Les avions RyanAir embarqueront également des fauteuils de couloir pour permettre aux passagers handicapés de pouvoir se déplacer durant le vol et d'accéder aux toilettes, ce que, par exemple, Easyjet ne fournit pas encore.

Pour finir, la compagnie limite à quatre par vol le nombre de chien-guide alors que, par exemple, la compagnie à bas coût GermanWings, propriétée du Groupe LuftHansa, n'en autorise qu'un seul.
(traduction libre. Source : Reduce Mobility)

L'Aéroport de Genève se fait encore remarquer… malheureusement en pire

On savait déjà que l'Office d'information et de tourisme, le Visitor's Center, avait été construit inadapté et dépourvu d'aucune information substancielle pour handicapés ni marquage au sol pour malvoyant ni document spécifique… On savait l'absence de voiture de location pour handicapé, des places de parc réservées payées plein tarif, des distributeurs de billets mal adaptés, un service d'assitance GVAssistance débordée par les demandes… Mais voilà du nouveau.

Comme il fallait s'y attendre, ce qui devait arriver arriva le samedi 29 juin 2013. Dépassé par les demandes, émanant pour la plupart de personnes pourtant parfaitement valides mais inconfortables (surpoids, convalescence, fatigue, maux de pied, etc.), par ailleurs en sous-effectif notoire, GVAssistance a ni plus ni moins oublier deux passagers, un jeune homme handicapé et son père, sur le bas côté, leur faisant manquer leur avion.

Heureusement, cette fois, l'histoire a fini bien. Mais combien de cas faudra-t-il encore attendre et combien de personnes faudra-t-il encore faire souffrir avant que les services soient enfin normés, ici comme ailleurs ?
(source : Déplacements Pros20MinutesVivreFM)

Saudi Arabia Airlines s'engage en faveur des passagers handicapés

(…)« Nous sommes parmi les tout premiers compagnies d'aviation à prendre soin des passagers avec handicap », déclare Abdullah Bin Masheb Al-Ajhar de la direction de la compagnie aérienne nationale saoudienne. « Nous fournissons un service complet aux voyageurs dans nos avions, pour les 27 vols domestiques ou les vols internationaux; il y a specialistes qui prennent en charge les personnes handicapées dès le départ et pendant le vol jusqu'à leur destination finale. » L'équipe spécialisé au sein du Saudia existe depuis 16 ans.

Al-Ajhar note encore que Saudia s'attache autant que possible à faciliter les déplacements des personnes handicapées en leur offrans des rabais de 50% discount sur leur billet.(…)

Saudia requiert que certains passagers se soumettent à un formulaire d'informations médicales (Medical Statement Information Model – MEDIF) durant la semaine suivant un voyage. Ce document ne s'applique toutefois pas aux vols de et vers les États Unis. Parmi les questions posées, il en est au moins une qui est pour le moins extravagante : "la présence du passager peut-il être ressenti comme inconfortable par les autres voyageurs par suite de son handicap physique ou comportemental."
(traduction libre. Source : Reduce Mobility)

Air Canada refoule une passagère pour des raisons… commodes

Christine 'Coco' Roschaert, 33 ans, sourde et aveugle, a décidé de porter plainte contre la compagnie car, après avoir passé les formalités une première fois, elle a été extraite hors de l'avion juste avant le décollage, avec l'obligation d'une inspection médicale. Motif invoqué une fois de plus : la sécurité en vol !
Bien que militante de la cause des personnes sourdes-aveugles, souvent en déplacement et voyageant régulièrement seule en avion, les responsables de vol Air Canada ont jugé qu'à cause de son double handicap et à moins que celui-ci soit atténué par un avis médical, elle ne pouvait correctement suivre les consignes de sécurité données avant le vol. Dès lors, à leurs yeux, il n'est pas acceptable que Christine Roschaert voyage sans accompagnement.
(source : CTVNews Canada )

Air Europa n'est pas mieux que les autres

Invoquant la réglementation européenne 1107/2006, la compagnie Air Europa a refusé de laisser enbarquer Mara Zabala, jeune femme de 33 ans, alors que celle-ci était parfaitement en règle et habituée des voyages d'affaire. Malherueusement, elle est également handicapée, en fauteuil roulant.
La compagnie s'appuie encore sur l'article 4 de ce règlement qui permet de refuser l'embarquement d'une personne handicapée non accompagnée en se basant sur de supposé critère de sécurité en vol et en particulier sur les problèmes que pourrait causer l'évacution d'une personnes handicapée non accompagnée en cas d'avarie.
(source : El País)

Ryan Air, les pratiques décriées de la compagnie low cost

La compagnie low cost, dans le collimateur de la justice, comparaît, à partir de jeudi 30 mai, devant le tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) pour avoir enfreint le droit social français sur sa base de l'aéroport de Marseille

Le personnel s'en plaint. Et les passagers en souffrent aussi, non ? (source : FranceTV Info)
Lire également : Le FigaroLe ParisienLa Croix
Malheureusement, cette compagnie et clairement pas la seule puisque, comme le relatait l'article du 19 février 2013 dans AirJournal, le syndicat de pilotes BALPA – British Airline Pilots Association envisageait alors de lancer une grève dans la compagnie aérienne low cost EasyJet, lui reprochant les contrats offerts aux jeunes pilotes. De son côté, l'article de décembre 2012 paru dans Rue89, relatait des conditions précaires et peu chatoyant des employés d'Easyjet, notamment en France, Italie ou Espagne.

Thomson Airways, le service mais pas la manière

Deux Anglais de 27 et 24 ans se sont vu refuser leur vol en direction de Majorque qu'ils avaient pourtant réservé à deux semaines du grand départ, fixé au 8 mai 2013. Motif : Les deux passagers étant aveugles, ils étaient donc incapables de lire ou de visualiser les consignes de sécurité prodiguées à bord ! La compagnie aérienne leur a proposé alors deux alternatives : soit venir accompagnés d’un ami capable de les aider, soit se faire rembourser les billets. Seulement, à deux semaines du grand jour, voilà un départ qui commence très mal pour nos voyageurs… (source : Planet Actualités)

VAC NET Tours, à éviter à tout prix

Voyagiste bon marché c'est aussi un voyagiste sans services, qui se montre incapable de garantir l'accessibilité ou la qualité de voyage. C'est à vos risques et périls.

Couacs en série sur des vols Ryanair

Un avion Ryanair, qui transportait 160 passagers de Madrid vers les Canaries (Espagne), a dû faire demi-tour une heure après son décollage, vendredi 7 septembre 2012. La liste des incidents s'allonge pour la compagnie aérienne irlandaise à "ultra bas coûts" ces dernières semaines
Demi-tour pour une dépressurisation de cabine, c'est la raison invoquée par la compagnie, vendredi, pour justifier le demi-tour du vol FR2011 (Madrid-Gran Canaria). "Il n'y a eu aucune procédure d'urgence", a affirmé pour sa part une porte-parole d'Aena (Aéroports espagnols et navigation aérienne) à l'aéroport de Madrid-Bajaras.

Mardi 3 septembre, un avion Ryanair en provenance de Leeds (nord de l'Angleterre) a demandé à atterrir "en priorité" à Lanzarote (Canaries) pour "niveau faible de carburant".

C'est le quatrième incident de ce type relevé ces derniers semaines. (source: FanceTV Info - 7.09.2012)

Un voyageur handicaé… oublié dans l'avion par le personnel de bord

L’écrivain brésilien Marcelo Rubens Paiva, 53 ans, a été la victime d’une bévue incroyable mais vraie à l’aéroport Congonhas de Sao Paulo. Paraplégique, l’homme n’a pas pu descendre de l’avion avec les autres passagers pour la simple raison que le personnel de bord de la compagnie aérienne brésilienne TAM l’a simplement oublié.
Pour se sortir de cette mauvaise posture, le Brésilien a demandé de l’aide via Twitter : «J'ai été oublié par TAM dans un vol. Vol 3971. A Congonhas. Quelqu’un pourrait appeler et demander de l’aide?» (source: 20Minutes du 23 juillet 2012)

EasyJet refuse un passager dont le fauteuil roulant est jugé trop lourd

Le jeune Declan Spencer, habitant le Leicestershire, âgé de 12 ans et souffrant d’une dystrophie musculaire qui lui impose l’utilisation d’un fauteuil roulant électrique spécialisé de 95 kilos, accompagné de sa maman, se sont vus refuser l'accès à bord d'un avion Easyjet sous motif que, trop lourd, le fauteuil roulant électrique constituerait un risque pour la santé et la sécurité du personnel de bord.
(HandiMobilityDailymail MailOnline, 28.06.2011)

Air Canada vous offre un siège

Depuis 2009, les personnes handicapées ou obèses voyageant sur la compagnie nationale Air Canada peuvent bénéficier d’un deuxième siège sans frais supplémentaire, sur présentation d’un certificat médical. Pour en savoir plus :

Flybaboo refuse l'embarquement à un passager paraplégique

Alain Walon devait partir à Saint-Tropez. A l'aéroport, sa carte d'embarquement en poche, Flybaboo lui apprend qu'il ne pourra pas embarquer. Motif: il ne peut pas marcher seul!
(Le Matin, 13.07.2007)

EasyJet refuse deux aveugles et leur chien à bord d'un avion

Il ne fais pas toujours bon de prendre l'avion pour qui souffre d'un handicap. Après le refus de Flybaboo d'embarquer une personne en chaise roulante à Cointrin, c'est Easyjet qui se distingue en refusant l'accès à bord à deux aveugles accompagnés de leur chien sur la ligne Madrid-Genève.
Ce couple de sexagénaire devait voyager mardi matin et avait pourtant pris toutes les dispositions pour s'assurer que le chien qui leur sert de guide puisse les accompagner. Elles ont avisé les instances responsables 48 heures avant, rapporte "El Pais". Easyjet n'a toutefois pas tardé à reconnaître sa bourde, et parle d'une regrettable "erreur humaine". L'après-midi même, les deux aveugles purent voyager en compagnie de leur chien, avec 250 euros en poche en guise de dédommagement. Selon la loi espagnole, les chiens d'aveugles doivent pouvoir être acceptés dans n'importe quel transport ou établissement public.
(Le Matin Bleu, 23.07.2007)
Encore une affaire liée é EasyJet et parue dans un article du 24Heures, le 6 avril 2010 et également relayée par le magazine Bon à savoir : la compagnie refuse d'embarquer des personnes handicapées voyageant seules sans accompagnant !

La compagnie aérienne bon marché a débouté à l'aéroport de Nice, le 21 mars 2010 une voyageuse paraplégique réunionnaise de 38 ans, habitant Fréjus, Marie-Patricia Hoarau, pour avoir voulu voyager sans accompagnement... Mais Marie-Patricia Hoarau, jugeant clairement la situation pénalisante, a saisi la Haute Autorité française de lutte contre les discriminations et pour l’égalité - Halde.

«Une fois tous les passagers installés, le steward est venu me dire : on ne peut pas vous accepter car vous n'avez pas d'accompagnateur. Un passager, commandant de bord à la British Airways, s'est proposé de remplir ce rôle et je pensais que tout était réglé. Sauf que le commandant de bord a annoncé au micro que le vol allait avoir du retard»
Elle a alors été raccompagnée par l'assistance à l'intérieur de l'aéroport, jusqu'au comptoir d'easyJet, "sous les huées des autres passagers". (lire le témoignage de Marie-Patricia Hoarau)

Le ministre français du Travail, Éric Woerth, le secrétaire d'État aux Transports, Dominique Bussereau, et sa collègue chargée de la Famille, Nadine Morano, se sont déclarés "choqués par la situation vécue" par cette handicapée, dans un communiqué commun. (source: Airscoop France)

Malheureusement, ce cas n'est pas unique. Récemment encore, un avocat genevois en fauteuil roulant et en partance pour Berlin, A. P., a également été refusé en Suisse par la compagnie et pour le même motif. Thomas Haagensen, d’EasyJet Suisse SA, explique: «Nous agissons pour des raisons de sécurité.» Et il précise que cette consigne est stipulée dans le règlement de la compagnie.

Pourtant, personne n’en avait avisé Andres Perez au moment de la réservation! En réalité, les règles d’EasyJet restent floues et le règlement européen sur les droits des personnes à mobilité réduite dans le transport aérien n'est à peine plus précises. EasyJet semble donc jouer sur des consignes peu claires pour exiger de ses clients handicapés qu’ils voyagent avec un accompagnateur payant, lui aussi, le plein tarif.

«Notre réglementation est claire et chaque passager y souscrit lors de l'achat en ligne du billet", a-t-elle affirmé, rappelant que "conformément à la réglementation européenne, une compagnie aérienne doit pouvoir évacuer un appareil en 90 secondes", d'où la nécessaire présence d'un accompagnateur pour les passagers à mobilité réduite.», selon EasyJet France.

Est-ce plus une explication ou un prétexte? Difficile de croire, à les écouter, que toutes les autres compagnies acceptant des voyageurs handicapées seuls ou des personnes âgées seules, des voyageurs avec une jambe dans le plâtre ou simplement lents, mettent la vie de tout l'équipage en danger ou ne respecte pas les consigne de sécurité! Ces refus sont donc clairement discriminatoires et ne se justifient en rien.

Rappelons encore que tous les aéroports d'Europe, l'aéroport berlinois Schoenefeld, plus encore que l'aéroport de Genève, disposent tous de services d'accompagnement des voyageurs handicapés, autant pour les renseigner que pour les accompagner.
Compagnies de Cars et Bus :
Attention : Un bus moderne et un logo ne signifient souvent rien en terme de réelle accessibilité des bus et autocars…  À l'exemple ici d'un bus de transports publics brésilien (Ônibus) fabriqué par Scania (modèle K340) qui dispose bien d'un logo…  Et pourtant, on y trouve des marches et visiblement aucun élevateur. Par ailleurs, la largeur de la porte est de toute évidence bien insuffisante ! (source d'images)
Il en va de même avec bien d'autres bus…

Pour en savoir plus sur les bus – autocars et leurs accessibilités

Exemple d'un Busscar brésilien, fabrication Scanioa modèle K340, qui dispose d'un logo d'adaptation mais en fait ne l'est pas du tout !

  Nom Adresse & Détail
DillierBus
DillierBus
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Köchli Reisen
Köchli Reisen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Accessible
 
 
Accessible
 
Compagnies Ferroviaires :
ICE Deutsche Bahn
ICE
(Deutsche Bahn)
Espace réservé pour personnes en fauteuil
WC adaptés avec table de lange bébé
Compartiment du Chef de train ICE
Wagon N° 9 Accessible
Cisalpino Trentitalia
Cisalpino
(Trenitalia)
Espace réservé pour personnes en fauteuil
WC adadtés adjacents
Accessible
Avions et Compagnies d'aviation :
Aéroport de Genève – GVA Aéroport de Zürich – Olten Aéroport international de Bâle–Mulhouse–Fribourg
Aéroport de Bern – Belp Aéroport de Sion Aéroport de Lugano
     
Règles de base que doivent respecter les aéroports (source : Flying With Disability)
  • Accès facile au parking ou transports publics depuis le terminal
  • Accès facile à une assistance médicale d'urgence au centre d'accueil pour voyageurs
  • Toilettes adaptées et facilement accessibles
  • Fontaine d'eau accessible
  • Machines distributrices de billets faciles d'accès aux points de vente
  • Boucles d'amplifications sonores pour personnes sourdes ou malentendantes avec une indication claire de leur position
  • Rails de Chek-in et de récupération des bagages accessibles
  • Portes, couloirs et chambres d'attente adaptés
  • Assistance pour personnes handicapées
  • Informations publiques fournies par différents canaux vicuels, oraux, lumineux, tactiles, ainsi que des codes de couleurs, symboles ou lettres.
  • Panneaux indiquant clairement l'emplacement d'un service d'assistance
Aéroport de Genève :
Réservation de place de parc à l'aéroport , informations & tarifs
 
mise à jour de 2012
Le nouveau guichet d'informations unique (pour l'aéroport, le tourisme suisse ou français), le "Visitor's Center", situé dans la zone d'arrivée est si mal conçu que de l'aveu même des employés, il est totalement inacessible aux personnes en fauteuil ou de petite taille : Le comptoir est trop haut et aucune alternative n'y a été prévue !

De plus, pour couronner ce tableau affligeant, on n'y trouve aucune brochure d'informations détaillées pour personnes handicapées non plus.

Heureusement, un personnel averti semble veiller à y palier autant que possible.
Mise à jour d'octobre 2010
  • Le guichet d'information de l'aéroport, au niveau inférieur des arrivées, ne dispose d'aucune information propre aux voyageurs handicapés, aucune documentation, et se refugie dans le fait que, selon lui, "les indications sont bien assez claires" ou que le plan général intègre des indications élémentaires de disposition des WC adaptés.
  • Le bureau local de l'Office de Tourisme de Genève ne dispose non plus d'aucune documentation pour voyageurs handicapés, aucune brochure ni carte, se contentant cette fois de selon quelques informations internes d'accessibilité pour les hôtels ou des quelques renseignements fournis par l'association HAU - Handicap Architecture et Urbanisme. L'unique employée présente, en emploi partiel, n'avait reçu aucune formation pour répondre à de telles questions et s'est trouvée fort dépourvue.

    Ainsi, on sortant de l'avion, il est même impossible pour un visiteur handicapé étranger ou sa famille de savoir quellles lignes de transports publics sont adaptés, lesquelles ne le sont pas, ou quelles sont les activités et loisirs accessibles dans la région! Comment sortir de l'aéoroport sachant que tous les taxis ne sont pas disposés à charger un fauteuil roulant? Comment se déplacer en ville sans se ruiner? Où trouver soutien et information ? Que faire une fois en ville ? À qui s'adresser en cas de problème ?... Tout juste obtient-on quelques noms d'hôtels et la liste de WC adaptés. Mais à quoi cela peut-il bien servir quand on n'a pas le stricte minimum, à savoir comment sortir de l'aéoroport?

    À ce stade, on est en lieu de se demander à quoi peut bien servir un tel Office de tourisme? Ou alors, est-ce qu'il y a deux service et que l'Office de tourisme pratique la discrimination à ciel ouvert?
  • Après discussion avec quelques employés du nouveau GVAssitance, il ressort que si on a quelque peu gagné en efficacité ou qualité, les mêmes problèmes persistent. De plus en plus de personnes, pas toujours invalides mais parfois simplement fatiguées ou en convalescence, font appel au service qui est très souvent débordé. La direction de l'Aéroport, qui se trouve au sein du conseil d'administration, refuserait encore et toujours d'avancer les crédits nécessaires au développement du service.
  • Deux machines de billeterie gratuite auprès des TPG - Transports publics genevois sont disponibles au niveau des sortie de bagages. Ces machines sont accessibles en hauteur et délivrent des billets de transport gratuits, valables sur tout le réseau genevois pendant 80 minutes - 1 heure 20 minutes - à partir du moment de leur émission.
  • Il n'y a toujours aucune compagnie de location de voitures adaptées et toujours aucune solution de secours quand une personne handicapée veut accéder au WC adapté pendant le service de nettoyage.

mise à jour de 2009
  • Les guichets d'informations touristiques (français et suisse) situés dans la zone d'arrivée de l'aéroport ne dispose d'aucune information concernant les accessibilités ou les aménagements pour handicapés. Tout ce qu'on a pu me dire c'est : "allez consulter Internet" ou "allez voir notre bureau principal à Genève". Bonne idée! Mais à quoi sert les guichets d'informations touristiques alors?
    On peut saluer la qualité du travail de Genève Tourisme qui, aussitôt mon courrier reçu, a ouvert une procédure officielle dans sa lettre 17 juillet.
  • Aucune compagnie de location de voitures ou de voyages n'offre de prestations destinées aux handicapés
  • Aucune document destiné aux handicapés ni plan avec indication des éléments importants (bancomats, WC, guichets d'assistance, etc.)
  • Manque de personnel et manque de formation des guichets d'information de l'aéroport
Réponse attendue... Jamais reçue
Accessible
  • Le parking diaposent de places réservées.
  • unique Guichet d'information au niveau des Arrivées. Un seul document disponible, "Guide & Horaires", et qui ne dispose que d'une petite dizaine de lignes à l'intention des handicapés. On y trouve juste les informations suivantes :
  •   Swissport Jet Aviation
    Assistance Spéciale 022 799 33 45 058 158 14 50
    Litiges Bagages 022 799 33 32
    ou 043 812 87 77
    058 158 14 76
    Objets perdus  
    Avion, zone Transit 022 799 33 35 058 158 14 76
    Aéroport, zone public 022 427 92 31
    Gare CFF Aéroport 0900 300 300

  • Guichet d'assistance aux personnes handicapés au niveau du Check-in... Il est recommandé de signaler la présence d'une personne à mobilité réduite à la compagnie d'aviation concernée au moins 24 heures au préalable afin que celle-ci puisse à son tour contacter Swissport et garantir l'assistance en personnel et la mise à disposition de matériel.
    Dès le 1er novembre 2009, ce service, actuellement fourni conjointement par Swissport Assistance et Dnata, sera mis aux normes européennes et tributaire d'une société unique : GVAssitance.
  • L'aéroport dispose de WC adaptés, un par côté et à tous les étages, toujours indiqués par des panneaux lumineux (noir sur blanc)
  • Commerces et bars accessibles
  • seul 1 Bancomat UBS sur 8 est surbaissé côté Arrivée, accessible avec peine !
  • 1 Bancomat sur 2 de la Banque Cantonale Genevoise, situé au niveau supérieur, près des commerces, est adapté.
  • Gare CFF de l'aéroport de Genève dispose d'un bancomat Raiffeisen adapté, situé à côté des guichets Bagages-Billeterie<
  • Gare CFF de l'aéroport de Genève dispose de WC adaptés situés vis-à-vis des guichets Bagages-Billeterie
  • Centre d'accès Informatique payant accessible avec peine (Internet, imprimante, cartes de visiste...HotLine 0800 55 64 64)
Aéroport de Zürich – Olten :
Accessible
  • page officielle d'information
  • une dizaine de WC adaptés entre l'Aéroport de Zurich et la Gare Zurich Aéroport contigu
  • Accessibilités de tous les commerces et de tous les étages grâce à de nombreux escaliers électriques et ascenseurs
  • 4 guichets d'informations (2 au Check-in et 2 zone Arrivée) avec du personnel féminin très serviable qui peuvent fournir toutes les informations nécessaires, trouver une aide personnalisée en 10 minutes (des porteurs viennent pousser le fauteuil, monter les bagages, etc.) et qui distribuent un Guide détaillé de l'aéroport (en français et allemand, pas d'italien ni d'anglais) avec indication sur une carte des emplacement des WC, des ascenseurs et des différents lieux importants.
  • Tous les bancomats du groupe Crédit Suisse sont adaptés
  • Le Bancomat de la Raiffeisen de la Gare CFF dans la galerie commerçante est accessible
  • Le parking diaposent de places réservées.
  • Aucun des bancomats UBS n'est accessible
  • Aucune brochure destinée spécifiquement aux handicapés qui réunirait toutes les informations d'accès de/vers l'aéroport, les accessibilités à l'intérieur de l'aéroport, les services mis à dispositions, un numéro d'urgence en cas de besoin, numéros des taxis accessibles aux fauteuils, etc.
  • Aucune information touristique valable! En effet, l'aéroport ne dispose d'aucun bureau d'informations touristiques et renvoie les intéressés vers l'Office des voyageurs / Reise Büro des CFF qui lui, composé de deux ou trois employés et donc vite débordé, se contentent de donner des informations propres et de vendre des offres CFF. La seule information obtenue a été un guide général de la ville de Zürich mais qui n'intégre aucune information destinée aux handicapés!
  • La gare Zürich aéroport dispose de relais Hotelplan, Kuoni, Helvetic Tours, Frantour, Tui etc. Aucun n'intégre d'offres destinées aux handicapés même si la chargé de promotion de la maison Tui s'est déclarée prête à faire les démarches nécessaires sur demande.
  • L'aéroport de Zürich dispose d'un coin destiné aux locations de véhicules et qui réunit, entre autres, les maisons Avis, Hertz, Sixt ou Budget. Aucun ne propose de véhicules adaptés aux handicapés!
  • De part l'immensité des deux immeubles adjacents et peut-être par manque de clarté, de taille ou de précision des panneaux, on se pert facilement dans les dédales de l'aéroport
Dans sa réponse du 20 juillet, le Service à la clientèle de la maison Unique (Flughafen Zürich AG) a apporté les précisions suivantes :
  • Une section spéciale du site Internet de l'aéroport est entièrement consacrée aux voyageurs handicapés et leur fournit toutes les informations sur les accès et les services: http://www.flughafen-zuerich.ch/easyway/ (lien direct en allemand / lien direct en anglais) On peut regretter qu'aucun des bureaux d'information contactés sur place ne m'ait fait cette observation ni m'en ait proposé une copie imprimée !
  • Autres pages d'information générale disponibles: http://www.www.flughafen-zuerich.ch/weg (lien direct), malheureusement qu'en allemand également
Dans leur courriel du 31 juillet, l'Aéroport de Zürich dont on peut dors et déjà apprécier la qualité et le suivi du travail, m'a encore apporté quelques précisions. Il est dit que :
  • Les Bureaux d'information / Information Desks et Centre de Services / Service Center situé dans la zone Arrivée vendent un ZürichCard : carte touristique de la ville incluant un billet de train de l'aéroport au centre ville.
  • Zürich Tourime aurait un bureau d'information situé à la Gare de Zürich Aéroport... Pratiquement, j'ai beau avoir fait le tour de la gare et demandé aux différents services, je n'en ai vu aucun!
  • Aux différents Surfpoints (accès Internet publics), on peut accéder gratuitement au Website de l'Aéroport de Zürich et donc à Easy Way pour obtenir toutes les informations en ligne.
Aéroport international de Bâle–Mulhouse–Fribourg :
Accessible Tout d'abord il est important de signaler que l'EuroAirport de Bâle se trouve sur sol français et est donc régi par les lois françaises.
  • Tous les compartiments sanitaires intègrent des WC réservés. On peut juste regretter que cela ne soit indiqué nulle part car, selon les dires d'un responsable, "c'est obligatoire dans la loi française, il est donc nul besoin de le marquer spécifiquement."
  • Tous les bancomats du Groupe Mutuel, côté français, sont adaptés
  • Au guichet central d'information, on peut se procurer un Guide Horaires (en francais, allemand ou anglais) qui, bien que très général, indique l'emplacement des éléments les plus utiles (ascenseurs, WC, etc.)
  • Sur demande au guichet ou à un employé des compagnies, on peut disposer d'aide fournit par Cargo Ground Services (CGS)
  • Europcar, côté français, dispose de quelques véhicules adaptés. Toutefois, ces véhicules stationnant en règle général à la centrale de Paris, ce service n'est disponible qu'avec un préavis de 2-3 semaines et pour un minimum de 10 jours environ.
  • Le parking diaposent de places réservées.
  • Aucun document destiné spécifiquement aux personnes handicapées. Pire, le guichet central d'information semble vite désemparé!
  • Les informations touristiques disponibles sont minimalistes.
  • Le seul Postomat disposé côté suisse n'est pas accessible !
  • Aucune des compagnies de locations de véhicules, côté suisse, ne dispose de modèle adapté. Pire, Europcar côté suisse n'est même pas au courant que ce service est fourni côté français!
Aéroport de Bern – Belp :
Accessible Voici les informations officielles fournies par les responsables de l'aéroport :
  • page officielle d'information
  • 2 places de parc réservées
  • Accès accessibles en transports publics, bus Bernmobil
  • Guichet d'information disponible pour voyageurs handicapés
  • Restauration accessible (rampe)
  • WC adaptés et clairement indiqués (?!)
  • L'aéroport dispose de personnel formé à l'intention des personnes handicapées
  • Pas d'information touristique pour les voyageurs handicapés!
  • Aucune voiture accessible en location malgré la présence de deux compagnies de location dont Sixt
  • WC adaptés non indiqués mais contigus aux WC publics. Aucun guide ou plan prévu pour les voyageurs handicapés non plus même si le service «familial» est très complet et agréable.
  • Je n'ai trouvé aucun parking réservé aux personnes handicapée mais la place ne manquant pas, il est très facile de parquer au plus près, librement.
  • La terrasse du restaurant est accessible par rampe. Le restaurant en lui-même l'est seulement avec aide: cinq à six marches larches!
  • L'hôtel de l'aéroport par contre n'est pas accessible du tout aux personnes handicapées et aucune chambre adaptée !
Aéroport de Lugano :
Accessible  
 
Aéroport de Sion :
Accessible
 
Informations Importantes
  • Bien qu'il n'y ait aucune objection technique des constructeurs, les avions de ligne n'embarque que deux à quatre passagers handicapés par vol, selon le bon vouloir du capitaine pilote. Cela est motivé uniquement par les procédures de sauvetage et du surplus de responsabilité que peuvent alors générer l'évacuation des personnes handicapées.
  • Lors de l'embarquement, les personnes handicapées à mobilité réduite sont toujours installées avant les autres passagers…
    Attention! Dans cetaines circonstances comme en cas de retard dans les programmes, il se peut que les personnes handicapées soient embarquées en dernier. Mais l'embarquement des fauteuils roulants dans les caissons de soute à bagages en dernier peut facilement être source de risques : Moins bien protégés, en particulier lors des décollages et atterrissages, les roues et les axes des fauteuils s'en trouvent alors très souvent endommagés!
    Exigez toujours d'embarquer en premier ou le cas échéant, veillez à toujours sortir les roues et leurs axes avant leurs installations en soute! Il peut être aussi utile d'avoir une ou deux axes de roue de rechange avec soi pour prévenir toute éventualité pouvant compromettre le voyage.
  • Lors de l'embarquement, les effets personnels et médicaux (fauteuils de rechange, matériel d'aide à la mibilité, emballages de produits, etc.) sont à déclarer mais ne sont pas compter dans le quota de bagages.
Liste des compagnies aériennes par pays
Aerlingus GE
ZU
BA
Aerlingus
 
Aeroflot GE
ZU
BA
Aeroflot
 
EAE GE
ZU
BA
European Air Express
 
Afriqiyah GE
ZU
BA
Afriqiyah Airways
 
Air Algérie GE
ZU
BA
Air Algérie
 
Alitalia GE
ZU
BA
Alitalia
 
AA GE
ZU
BA
American Airlines
American Airlines France - Assistance particulière
Atlas-Blue GE
ZU
BA
Atlas-blue.com
 
Austrian GE
ZU
BA
Austrian Airlines
 
BmiBaby GE
ZU
BA
Bmibaby
 
BA GE
ZU
BA
British Airways
British Airways - Disability assistance
Brussels Airways GE
ZU
BA
Brussels Airlines
 
Air Canada GE
ZU
BA
Air Canada
Air Canada - Besoins spéciaux
Attention : Cas de refus constatés !... en savoir plus
Click Air GE
ZU
BA
Clickair
 
Continental Airlines GE
ZU
BA
Continental Airlines
 
Darwin GE
ZU
BA
Darwin Airline
 
Delta Airlines GE
ZU
BA
Delta Airlines
 
EasyJet GE
ZU
BA
EasyJet
Assistance pour passagers aux besoins spéciaux
Attention : Cas de refus constatés !… en savoir plus

Cette compagnie affiche clairement une condition très restrictive : Tout voyageur doit être capable, par lui-même ou avec l'aide d'un assistant personnel, de déposer et de reprendre son bagage à main dans le compartiment réservé, sans aucune autre aide extérieure !  La condition, contestable mais clairement notifiée, devient incontournable.

Un nouveau cas de refus d’embarquer un passager handicapé a été signalé en janvier 2012, à Londres cette fois, illustrant les difficultés du transporteur à assurer une politique cohérente en la matière... En savoir plus : Air Indemnisation
EgyptAir GE
ZU
BA
Egyptair
 
ELAL GE
ZU
BA
ELAL Israel
 
Ethiopian Airlines GE
ZU
BA
Ethiopian Airlines
 
Etihad GE
ZU
BA
Etihad Airways
 
AirEuropa GE
ZU
BA
Air Europa
 
Finnair GE
ZU
BA
Finnair
Information à l'attention des passagers à mobilité réduite ou présentant un handicap
FlyBaboo GE
ZU
BA
Fly Baboo
Attention : Cas de refus constatés !
FlyBe GE
ZU
BA
Flybe.com
 
FlyGlopeSpan GE
ZU
BA
Flyglopespan
 
Air France GE
ZU
BA
Air France
Assistance mobilité réduite et autres handicaps
Attention : Cas de non respect constatés !
Helvetic GE
ZU
BA
Helvetic.com
 
Iberia GE
ZU
BA
Iberia
 
Air India GE
ZU
BA
Air India
 
Iran Air GE
ZU
BA
Iran Air
 
JAL GE
ZU
BA
Japan Airlines
Walking disability assistance
Jet2 GE
ZU
BA
Jet2
 
KLM GE
ZU
BA
KLM
Physically challenged passagers assistance
Kuwait Airways GE
ZU
BA
Kuwait Airways
 
Lufthansa GE
ZU
BA
Lufthansa
Special needs assistance
Luxair GE
ZU
BA
Luxair
 
GE
ZU
BA
Malaysia Airlines
 
GE
ZU
BA
Malév Hungarian Airlines
 
GE
ZU
BA
Air Malta
 
GE
ZU
BA
Air Mauritius
 
GE
ZU
BA
Royal Air Maroc
Attention : Cas de non respect avérés
GE
ZU
BA
Norwegian Airlines
 
GE
ZU
BA
Olympic Airlines
 
GE
ZU
BA
LOT Polish Airlines
 
GE
ZU
BA
Privatair
 
Qantas Australia GE
ZU
BA
QANTAS
Assistance mobility Wheelchair
GE
ZU
BA
Qatar Airways
Disability assistance
GE
ZU
BA
Scandinavian Airlines
Assistance mobility Wheelchair
GE
ZU
BA
Saudi Arabian Airlines
 
GE
ZU
BA
Singapore Airlines
 
GE
ZU
BA
Speedwings
 
GE
ZU
BA
 
 
GE
ZU
BA
Air Tahiti Nui
 
GE
ZU
BA
SWISS
Assistance pour passagers à mobilité réduite
GE
ZU
BA
TAG Aviation
 
GE
ZU
BA
TAP Portugal
 
GE
ZU
BA
Thai Airways
 
GE
ZU
BA
Transavia
 
GE
ZU
BA
Tunisair
 
GE
ZU
BA
Tirkish Airlines
 
GE
ZU
BA
United Airlines
 
GE
ZU
BA
Varig Brasil
 
GE
ZU
BA
Adria
 
GE
ZU
BA
Air Italy
 
GE
ZU
BA
Air One
 
GE
ZU
BA
Air Partner
 
GE
ZU
BA
Air Baltic
 
GE
ZU
BA
Air Berlin
 
GE
ZU
BA
B&H Air Bosna
 
GE
ZU
BA
 
 
GE
ZU
BA
All Nippon Airways
 
GE
ZU
BA
African Safari Airways
 
GE
ZU
BA
Belair
 
GE
ZU
BA
Blue 1
 
GE
ZU
BA
British Midland
 
GE
ZU
BA
Bulgaria Air
 
GE
ZU
BA
Cathay Pacific
 
GE
ZU
BA
Cirrus Airlines
 
GE
ZU
BA
City Airline
 
GE
ZU
BA
Corendon Airlines
 
GE
ZU
BA
Croatia Airlines
 
GE
ZU
BA
CSA Czech Airlines
 
GE
ZU
BA
Cyprus Airways
 
GE
ZU
BA
Edelweiss Air
 
GE
ZU
BA
Emirates UAE Airline
 
GE
ZU
BA
Farnair Switzerland
 
GE
ZU
BA
German Wings
 
GE
ZU
BA
Hahn Air Schweiz
 
GE
ZU
BA
Hanburg International
 
GE
ZU
BA
Hello Airlines
 
GE
ZU
BA
Fly Niki
 
GE
ZU
BA
Iceland Air
 
GE
ZU
BA
JAT Airways
 
GE
ZU
BA
Kenya Airways
 
GE
ZU
BA
Korean Airlines
 
GE
ZU
BA
LionsAir
 
GE
ZU
BA
Macedonian Airlines
 
GE
ZU
BA
MNG Airlines
 
GE
ZU
BA
Montenegro Airlines
 
GE
ZU
BA
Ostfriesische Lufttransport
 
GE
ZU
BA
Onur Air
 
GE
ZU
BA
Pegasus Airlines
 
GE
ZU
BA
Portugalia Airlines
 
GE
ZU
BA
Private Wings
 
GE
ZU
BA
Pulkovo Aviation
 
GE
ZU
BA
Robin Hood Aviation
 
GE
ZU
BA
Royal Jordanian
 
GE
ZU
BA
South African Airways
 
GE
ZU
BA
SATA International
 
GE
ZU
BA
Servair
 
GE
ZU
BA
Spanair
 
GE
ZU
BA
SriLankan Airlines
 
GE
ZU
BA
SunExpress
 
GE
ZU
BA
TUIfly
 
GE
ZU
BA
Ukraine International Airlines
 
GE
ZU
BA
US Airways
 
GE
ZU
BA
Welcome Air
 
GE
ZU
BA
Zimex Aviation
 
  GE
ZU
BA
 
 
  GE
ZU
BA
 
 
  GE
ZU
BA
 
 
  GE
ZU
BA
 
 
  GE
ZU
BA
 
 
  GE
ZU
BA
 
 
  GE
ZU
BA
 
 
  GE
ZU
BA
 
 
  GE
ZU
BA
 
 
  GE
ZU
BA
 
 
  GE
ZU
BA
 
 
  GE
ZU
BA
 
 
  GE
ZU
BA
 
 
  GE
ZU
BA
 
 
  GE
ZU
BA
 
 
  GE
ZU
BA
 
 
  GE
ZU
BA
 
 
  GE
ZU
BA
 
 
  GE
ZU
BA
 
 
liens utiles :
FlightRight - portail du droit des passagers (en anglais ou allemand)
Office fédéral de l'Aviation Civile (OFAC) Droits de passagers en Europe Législation en faveur des personnes à mobilité réduite (en anglais) Mobilité en Europe
Office fédéral des Transports Bureau Suisse Personnes handicapées et transports publics SBB - CFF Chemins de fer fédéraux SBB - CFF Call Center Handicap Compagna Aide en Gare
EuroAirport Bâle Info Transports Transport Handicap - Vaud HandiCab - Allemagne Mobility International
Zürich Flughafen Aéroport de Genève - Cointrin Car Postal Forum Européen des Personnes Handicapées EDF-FEPH Reduced Mobility Rights
Liste des compagnies aériennes par pays Cory Lee - Air Travel for Wheelchair Users      
         
         
         
         
Cliquer ici pour me contacter ou faire des suggestions   Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter les liens ici