Chargement de la page en cours...
VEUILLEZ PATIENTER - PLEASE WAIT
    Wheelchair.ch
Le site qui «en dit plus»
   
Philippe Croizon
->
Sports
Liens Web @
<-
Faire un don / Donate  
«Je vais faire mon Everest de la natation et montrer une autre image du handicap, montrer qu'une personne handicapée n'est pas une personne inutile au contraire»
BRAVO ... 17 août 2012, il a relié les cinq continents à la nage !

Alors qu'il séjournait en Seine-Maritime, des inconnus ont volé la remorque dans laquelle se trouvait le fauteuil roulant électrique de Philippe Croizon. L'infraction s'est déroulée dans la nuit de jeudi 8.08.2013, rue de l'Abbé Malais, à Martin-Église, près de Dieppe.

Un préjudice moral autant que financier.

"C'est une pièce dont j'ai besoin pour mon autonomie de tous les jours", explique le nageur amputé des quatre membres à la radio. "Ce que je dis aux voleurs, c'est qu'ils peuvent garder la remorque mais qu'ils me rendent mon fauteuil électrique."
(sources : FranceTV infoL'ExpressRTL)

Le fauteuil a finalement été retrouvé intact abandonné sur un parking.

"Mon fauteuil a été retrouvé sur un petit parking vendredi matin, par le chauffeur d'un bus de transport de personnes handicapées. Il l'a mis en sûreté en ignorant que j'en étais le propriétaire. Il ne m'a appelé que ce lundi soir pour m'en informer, après avoir vu un reportage sur cette affaire sur TF1", a précisé le nageur handicapé.
(sources : FranceTV info)

Le Français Philippe Croizon est devenu la première personne amputée des quatre membres à plonger à plus de trente mètres de profondeur, dans la piscine la plus profonde au monde, à Bruxelles. (20Minutes du 10 janvier 2013)

Philippe Croizon a traversé le détroit de Gibraltar, reliant l’Europe et l’Afrique, de la côte espagnole à la côte marocaine. (source: 24H du 12 juillet 2012)
Il a traversé la mer Rouge malgré la canicule, entre la station balnéaire égyptienne de Taba et le port jordanien d'Aqaba. (source: 24H du 26 juin 2012)
BRAVO ... 18 septembre 2010, il l'a fait !

quelques Articles de presse: D'autres articles de presse >>> ici
D'autres vidéos  >>> ici
Quand la volontÉ dÉpasse le handicap ... qu'il devient presque petit À cÔtÉ
Philippe Croizon, équipé de palmes adaptées à son handicap, est parti peu avant 8h00 de Folkestone (Angleterre), samedi 18 septembre 2010, pour arriver à Wissant (Pas-de-Calais, France) à 21h13, soit un peu plus de 13 heures après son départ des côtes anglaises. Dans ses meilleures prévisions, Philippe pensait réaliser la traversée en 20 heures voire 24 heures de nage.

« En arrivant, j'ai repensé à tout ce travail, raconte Philippe Croizon. Je suis allé beaucoup plus vite que prévu. Je devais nager avec des pulsations cardiaques à 110 - 120, elles étaient entre 130 et 150. J'ai cru que mon coeur allait exploser ! » Mais le coeur a tenu bon, tout comme le moral, malgré quelques pépins physiques : « J'ai eu des douleurs à droite à gauche, mal au ventre, des coliques. Mais je ne pouvais pas me décevoir, ni décevoir ceux qui ont cru en moi et sont à mes côtés depuis le début.

 Avec cette traversée, Philippe Croizon donne aussi une grande leçon de courage : « J'ai voulu montrer que la vie n'est pas faite que de souffrances, et que le handicap n'est pas une fin. J'ai nagé avec une force décuplée. Ce n'est pas mon handicap qui me domine, c'est moi qui le domine. J'en fais ce que je veux. » Philippe Croizon a aussi souhaité rendre hommage à son entraîneur et à sa femme, « toujours là sur le bord, pour me soutenir ».