Les mots de tÊte ... ces Mots qui font la DiffÉrence
handiplus.ch   handiplus.eu   handiplus.info
La différence, c'est le terreau de toute évolution !
La diversité est sa substance, toute la richesse du monde…
Faire un don / Donate Navigation dans les rubriques :
    We are all disabled if unable to admit
that we are all just one and the same, human and mortal
   
     
     
  Le Monde des simples d'esprit Différence Méfiance
C'est tes cris Beauty On Wheels The Wheelchair Butterfly
My Proclamation Cripple Poetry Slam Si tu pars au combat
En marge de la Vie L'envers du paradis Sète chanson
L'aveugle et le paralytique Elle était infirme... mon cher ami...l'infirme...
  Faire une proposition Contact

Ouvrons la porte à la différence
ou
Accepter l'autre pour mieux s'accepter soi-même

Vivre est notre chemin. Vivre est notre destin, unique, dont l'apogée coïncide avec la fin.

La Vie est un pont de longueur inconnue entre le soleil et la nuit, entre le chant et le silence, entre le chaos et l'uniformité... Un pont que nul ne peut traverser seul.

La Vie est notre seule richesse, elle ouvre la voie à une kyrielle de possibilités sans y donner toujours accès.
Le Monde est ce que nous en faisons, ensemble.

Ce chemin est notre chemin. C'est le chemin que nous empruntons mais c'est aussi à nous de l'entretenir pour que d'autres le fassent après-nous, tout comme ceux d'avant l'ont entretenu à notre intention. C'est le chaînon de la Vie, celui qui nous lie les uns aux autres, celui qui nous rend indispensable.

Je suis ce que je suis car je peux le lire dans ton regard. Je suis ce que je suis car c'est aussi ainsi que tu me juges. Je ne suis plus rien si tu n'es plus là pour me voir, me sentir, me toucher, me juger.

Nous sommes ce que nous sommes car nous sommes nous avant tout. Si ce nous n'existait pas, si ce tout n'était qu'une somme d'individualités dispersées, nous ne serions rien. Car chacun a besoin de l'autre, du regard de l'autre, de l'épaule de l'autre, du jugement de l'autre, du point de vue de l'autre, des opinions des autres, des pensées des autres, du soutien des autres pour être enfin seul fasse à son destin. Nous construisons notre singularité dans la dualité. Nous la consolidons dans la diversité.

On est donc tous une multitude de points de vue opposés, de regards croisés, de personnalités différentes. On est un ensemble d'objets dissociés qui forment pourtant un tout homogène.

Accepter autrui c'est s'accepter soi-même dans ce qu'on a de différent, de ce qu'on a reçu des autres, de ce qu'on a en nous qui ne nous appartient pas... Accepter autrui dans sa différence, c'est s'accepter soi-même dans son intégralité, s'accepter soi-même pour ce qu'on est au fond, dans notre complexité élémentaire.

Accepter la différence, c'est accepter qu'un jour nous-mêmes on sera différent de ce que nous sommes aujourd'hui... c'est accepter le temps... c'est accepter le cours de la Vie!
AB40V - 2010, Lausanne, Suisse

Tes premiers pas nous ont fait rêver
Tes nuits blanches nous ont fatigué
Mais ton doux regard ensoleillé
Nous ne pourrons jamais l'oublier.

Nous aimerions tellement qu'un jour
Tu puisses enfin et pour toujours
Devenir une maman à ton tour
Mais la vie nous a joué un mauvais tour.

C'est vrai que tu restes silencieuse
Mais tu es quand même heureuse
D'être à jamais notre amoureuse
Ô ma jolie poupée joyeuse. (source)

Un petit mot, le coeur brisÉ
Bon voyage Nicole, loin là-haut Close X Ferner
Une jolie fleur s'en est allée
Sur les chemin de la liberté
La liberté de vue et d'horizon
Pour à jamais s'y reposer
Un peu de mon coeur s'en est allé
Avec elle, par delà les prés
La où le temps n'a plus de saison
Là  oû commence l'éternité
Une éternité qui commence
Marqué du sceau de son absence
Ma petite fleur greffée s'en est allée
Sa mort me pèse à en crever
Une petite fleur haut en couleur
A quitté mon monde dans la douleur
La douleur qui va ronger mon coeur
Nicole je te souhait plein de bonheur
Plus de bonheur que la vie ne t'a donné
Plus de joie, de lumières et de gaieté
De là-haut la petitesse des vivants
Est encore plus dérisoire qu'avant
À toi ma jolie Nicole, la paillette et le strass
Toi qui ne seras plus si près de moi,
Toi dont je ne pourrai plus entendre la voix
Et ton rire, les éclats qui illuminaient l'espace
Que le vent qui t'emporte soit chaud et doux
Plus que je n'ai pu l'être dans nos rêves les plus fous…
Contact & Propositions
Attention : Toutes les rubriques sont importantes.
Merci de remplir le formulaire dans son intégralité!
 : 
 : 
 : 
 : 
Merci de choisir parmi les deux autres propositions :
Je certifie que je suis l'auteur du texte proposé et je cède mes droits
Je n'en suis pas l'auteur mais j'ai indiqué ci-dessus toutes les références
Sécurité :

Cliquez sur le bouton Start jusqu'à ce que la case numéro 5 soit allumée !

      4  ➔